Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 14:32
mon fils François et moi devant le bateau LE TEXTE EST PLUS BAS!

mon fils François et moi devant le bateau LE TEXTE EST PLUS BAS!

rempli de vide immense,avec comme compagne la solitude,

qui pourtant n’est pas habitude,avoir envie de présence autour de soi,

et se rendre compte avec effroi,que les autres sont indifférents, à tous ces douloureux sentiments,

avoir envie de hurler un bon coup, de leur expliquer, et les excuser !

Notre monde à nous, n’est pas pour eux, ils ont bouché leurs yeux.

Ils ne comprendraient certes pas, cette envie de se jeter dans leurs bras,

les voir occuper à plein de choses, quand le désir se fait, d’une pause,

se dire que l’on ne changera rien, garder ce regret qui est sien,

se dire que demain sera différent, les regarder juste un instant.

Essayer de les aimer comme s’ils sont, même avec le cœur en plomb,

vouloir se taire et se mettre à pleurer, de n’être pas compris.

Finalement tourner l’unique page, laisser s’envoler cette rage.

Mon enfant , mon fils sourie, reprendre un peu d’espoir,

avant que ne vienne le cafard !

Ce poème je l’avais fait pour toi mon dernier fils pour moi toujours tu souriais toujours tu allais bien,

et pourtant tu mentais pourquoi moi ta mère n’ais-je rien senti,tu n’as laissé qu’un seul message,

sur mon portable : maman je t’aime pardonne moi je n'en peux plus !

Alain n’oublieras jamais que lors de son infarctus tu étais le seul des 5 fils à être là,

A mes côtés pour me réconforter .

L’écriture plus que jamais me porte et m’aide à trouver

la force de continuer mes combats car je peux te le dire maintenant,

il m’arrive de penser,quand la douleur est trop forte,

et cela depuis longtemps, que peut être je serai mieux là haut prés du bon Dieu.

Mais je ne le ferais pas ; Maintenant je le sais Alain à besoin de moi,

et c’est merveilleux de sentir aimé à ce point que Dieu lui prête vie aussi longtemps qu’à m oi

2003.

Un hommage aux petits chanteurs dont mes fils faisaient partie pendant 6 ans

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article

commentaires

nays 10/12/2016 11:06

difficile de dire des mots Camille..oui oui il est sûrement toujours aussi beau puisqu'il habite ton coeur

bisous et doux WE ☺♥

Camille 10/12/2016 12:14

merci de ta gentillesse
bises

cmaterre Arc-en-ciel 09/12/2016 19:02

Chère Camille,
Que dire devant une telle souffrance ? Car elle est toujours là, c'est évident. Perdre un enfant est certainement ce qui existe de plus douloureux. Je suis maman moi-même et grand-maman, et je sais, au fond de mon cœur, même si je n'ai jamais vécu cela, que rien ne peut être aussi douloureux. Alors, simplement, je t'offre mon amitié et te dis : continue à écrire, à exprimer ce qui te ronge, ce qui te bouleverse, ce qui te blesse, car l'écriture possède le grand pouvoir d'atténuer les souffrances.
Je t'embrasse affectueusement,
Martine

Camille 10/12/2016 12:13

en effet c'est par l'écriture que j'essai d'atténuer mais j'ai 2 enfants , les deux sont partis à 8 ans d'intervalle et c'est dur car je les élevés seule depuis leur petite enfance alors notre cocoon à explosé

Ghislaine 09/12/2016 15:29

Je te lis Camille et je ressens chaque mot posé là, les mots de douleur....Les mots du manque de l'être aimé, le manque du bonheur.............
Je ne savais pas ......Je ne te lis pas assez attentivement . Pardon.............
Oui, il est beau ton Fils Camille et tant qu'il est dans ton coeur, il vit...........
Je ressens ta peine tu sais.............♥♥♥

Camille 09/12/2016 16:23

merci d'être là, en fait j'ai perdu mes deux fils un en 2003 31 ans et un en 2011 43 ans, c'est très dur à vitre on dit que le temps efface ou atténue, c'est vrai,mais en ce moment de l'année c'est encore plus dur, tu sais je me suis retrouvée toute seule j'avais 25 ans, je n'ai pas eu de jeunesse, je ne regrette rien, Alain dit que c'est tout ce que j'ai du faire pour m'en sortir et travailler encore plus dur et plus longtemps, c'est sans doute vrai car je vivais toujours sur mes forces pour eux, qu'ils ne manquent de rien, qu'ils ailles dans des bonnes écoles privées, et je me suis usée à la tache surtout quand j'avais 40° je prenais la route et quand un voile noir arrivait devant mes yeux je mettais les warning et me mettais sur le bas côté, mais je ne regrette rien, maintenant ils sont partis tous les deux et j'ai Alain, cela fera 23 ans que nous sommes mariés et c'est un grand bonheur d'être à ses côtés et de voir tout ce qu'il fait pour moi. je t' embrasse

jill bill 09/12/2016 15:21

Faire le deuil d'un enfant ne se fait jamais vraiment, tjs on y pense et même si la vie continue, un manque s'installe définitivement, nous avons connu avec notre fille ! Bises

Camille 10/12/2016 12:11

oui c'est cela et moi c'est 2 manques!! une petite chose vue ou lue et hop ils reviennent au galop, mais je ne peux pas trop en parler avec Alain car il n'a pas à supporter mon chagrin
bises

Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact