Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 14:02
                             NOSTALGIE

Te souviens tu de ton enfance

des vaches ruminants dans les champs

envahis de beaux pavots blancs

ou le modestes marguerites

effeuillées un jour de grand vent

Il ne faut pas laisser paraître

le désarroi qui nous pénètre

l'âme au début du printemps

seules les fleurs écloses

peuvent comprendre encore ces choses

Il y a dans le temps qui passe

la douleur de ce qui a fui,

image fragile et fugace

tout ce qui fait mon aujourd’hui

les jardins ouvriers enfouis

Le refuge est-il dans l'oubli ?

Pas pour moi, si les jardins sont enfouis

je sens encore l'odeur des prés et des pâtures

les jardins ouvriers offraient aux narines, et aux yeux

cette beauté qu'offrait la nature à jamais enfuie !

A droite le bruit des seaux indiquant la traite

à gauche, suants, penchés sur leurs binette

les hommes qui œuvraient pour rapporter

un panier plein de légumes et de fruits colorés

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille - dans poèmes que j'aime
commenter cet article

commentaires

miette 10/04/2015 20:51

j'habite pour la première fois dans un petit village vendèen -
mais ce n'est pas la vraie campagne - car les fermes et les prés
ont disparu pour faire place à la construction de maisons -
les enfants ne reprennent pas la ferme des parents -
les cultures diminuent - que ferons-nous quand les champs ne seront plus cultivés ?
enfin, moi je ne le verrai pas - mais mes petits enfants que connaîtront-ils ?
bises à toi chère Camillou -

LADY MARIANNE 09/04/2015 13:11

comme Pascal j'aime beaucoup la campagne, la nature et les animaux-
que du bonheur de déguster le fruit de son labeur !!
je t'embrasse !

Camille 09/04/2015 13:42

souvenir de mon enfance quand papa avec un jardin aux jardins ouvriers! l'odeue de la campagne la vraie ce souvenir me relie à mon papa
bisous ma Lydie

Evy 08/04/2015 21:24

Comme en Alsace bonne soirée bisous Evy

Camille 09/04/2015 13:44

oui la vraie campagne n'existe plus, maintenant les vaches sont traites à la machine ici et ne courent plus à l'abreuvoir ou aux bacs pour manger leur pitence
bises

Pascal 08/04/2015 21:12

Bonsoir Camille,
Je vis à la campagne dans une région vallonnée avec des prés et des arbres. Les vaches et les chevaux sont mes voisins tout proches et j'aime cette proximité.
Faire le jardin est pénible mais quelle joie lorsqu'on ramène des légumes ou des fruits sans le moindre traitement et que l'on ne doit qu'à la sueur de son front.
Alors vous comprendrez que votr texte me fait particulièrement plaisir, il est très bien écrit et plein de vérités.
Bonne soirée Camille, bisous

Camille 09/04/2015 13:52

ici ce sont plus les arbres fruitiers et les fleurs,la campagne de la jeunesse n'existe plus. Papa m'avais appris à faire des danseuses avec les coquelicots, et avec mon voisin du même âge, mon seul ami d'enfance, nous allions au péril du danger chiper des pommes sauvages que nous trouvions bonnes car c'est les trophées gagnés comme les vaches,pomme juste bonnes à faire sécher dans le grenier en lamelles pour l'apéritif!
je vous embrasse pascal, j'ai beaucoup de difficultés à écrire mes cicatrices se sont ouvertes par endroit, la barbe.

Bernieshoot 08/04/2015 19:27

il y a encore des vaches autour de chez moi ...

Camille 09/04/2015 13:53

QUELLE CHANCE!!!!!

flipperine 08/04/2015 19:05

des souvenirs qui ne sont pas si anciens que cela

Camille 09/04/2015 13:54

pour moi si car les jardins ont fait place à des groupes de maisons,une fabrique de lingerie ect...

miette 08/04/2015 18:18

j'ai toujours vécu en ville - Nantes où je suis née - Paris - Toulouse - Clermont-Ferrand -
j'aime la nature pour m'y promener - j'habite non loin de l'océan à une demi-heure - la vraie campagne je ne connais pas - bises à toi chère Camillou

jill bill 08/04/2015 15:31

J'ai grandi à la campagne, comment oublier ! :-) Bises de JB

Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact