Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 16:01
La TANTE AURELIE

Quand nous étions en enfants, nous faisions des longues promenades dans les environs qui à l'époque n'étaient encore que des prés et des jardins, ces promenades là nous les faisions avec Marraine Odette et les siens, et nous nous taillions une franche rigolade, car elle n'était pas la dernière à blaguer, nous emmenions un pic nic et assis sur l'herbe sous un arbre on jouait à des jeux de l'époque grands comme petits ! Cela c'est pour les ballade autour de St-Omer.

Une autre tante, celle de mon papa, est elle aussi inoubliable, mais pas pour la même chose. Elle s'appelait tante Aurélie.

Je vous trace le personnage :

Toujours rieuse et heureuse de vivre, elle vivait seule dans son île avec sa chienne Pipette, un sacré chienne de cirque.

Quand nous entreprenions la traversée vers son île où de bonnes odeurs nous attendaient, il fallait nous mettre tous d'un côté du bac-ove (bateau à fond plat qui transportait des vaches et des légumes)Pourquoi vous dites vous ? Nous étions souvent 5 ou 6 donc tassés d'un côté du bateau, et la tante aurélie qui papotait tout en manœuvrant ,debout pour faire la traversée, et au retour pareil ! La tante Aurélie (nous y voilà) faisait plus de 200 kgs ! Bin oui on mange mal, seule dans son île !

Pensez vous elle pouvait vivre en ayant tout sur son île sauf le lait qu'un autre lui apportait au bout d'une perche, et la viande ( ouf ! elle n'est jamais tombée)et elle avait 2 chévres, des poules des canards!

Il lui avait été fabrique un fauteuil avec deux, pour qu'elle puisse s’asseoir, cette histoire je ne la connais pas car c'était déjà comme cela quand nous y allions. Donc papa allait avec son bateau la prévenir ou bien demander quand nous pouvions venir ,car vous comprenez que ce n'était pas une promenade tranquille. Pendant la guerre elle avait caché des parachutistes anglais, et quand les Allemands, lui hurlaient « come come « elle leur disait « come come », venez donc ici si vous le voulez je ne bougerai pas ! Devant cette femme si affirmée bien campée sur ses deux pieds (les chaussures étaient faites sur mesure) et vu sa corpulence ils ne sont jamais traversés, et elle a sauvé pas mal de parachutistes tombés dans les marais, ou accrochés à un arbre ! Alors c'était toujours Aurélie qui était de corvée pour aller les chercher,mais la connaissant elle faisait cela avec bonne humeur et riait de la bonne blague qu'elle faisait aux Allemands qu'elle voyaient au loin de l'autre côté chercher ces hommes, Elle a été médaillée mais n'en a jamais voulu donc ce sont les officiels qui se sont mis dans un bateau et ont traversé pour lui donner et on bu un coup de la niôle de sa fabrication !

Elle avait donc sa chienne petit chienne noir adorable qu'elle avait avec beaucoup de patience formée à faire des tours, la chienne nous faisait des tours incroyables, et après elle revenait de la pièce d'à côté avec un fichu bien posé sur la tête, un petit panier que la tante avait fabriqué pour elle, a sa dimension ! Et faisait le tour de la table bien campée sur ses deux pattes arrières et nous lui donnions le sou qu'elle demandait pour sa prestation, un jour papa avait donné un billet, elle l'a sorti de son panier avec sa bouche délicatement l'a redonné à papa en faisant non de la tête, un vrai clown je vous dis.

Un jour vers sa fin elle avait émis le souhait d'aller voir la mer, car elle qui vivait entourée d'eau n'avait jamais vu la mer. Mon oncle l'avait donc emmenée dans sa 404 a 40km de chez nous à Calais . A l'époque on pouvais encore aller sur la plage en voiture, donc elle c'est extraite de la voiture, et marchant avec ses deux attelles en bois ( qu'elle avait faites) elle c'est avancée vers l'eau et a marché dedans, riant comme une petite fille, mais, a un moment, il a bien fallu repartir car impossible d'aller boire un café ou s’asseoir sur un pliant ! Rien n'était prévue pour une personne de ce poids. Elle c'est retournée une dernière fois vers la mer et a dit à l'oncle :

Jte rmerci min fieue,t'es un bon gars, mais dis donc ta mer..... té Diu qu'é flaque !

Sur le retour elle a demandé à passer chez le zieutiste car elle y voyait pu bien pour pécher ou lire son journal, lancé tous les jours sur les iles habitées par un distributeur !

Il a donc fallu aller chez le zieutiste, mais pour passer la porte( car elle était plate en hauteur,) dur dur, bref le zieutiste lui a fait un examen et lui a donné une paire de lunettes que papa est allé lui apporter quelques temps après !

J'ai d'autres histoires avec la tante mais j'ai trop mal aux doigts, et puis qu'est ce qu'il m'a pris aujourd'hui de vous écrire cela ? C'est tout moi,je n'ai pas l'angoisse de la page blanche c'est déjà dans ma tête avant d'être au bout de mes doigts.

Papa a eu un frère qui avait combattu aves des Polonais et avait été très amoché par les tortures (ongles arrachés ect...),pareil, il avait reçu un lettre pour aller chercher les honneurs chez le consul, et bien idem,il a dit « s'ils me veulent, ils viennent me chercher » et incroyable, un jour deux voitures noires longues comme des jours sans pain, se sont arrêtées devant sa maison et tante Renée qui le savait avait eu bien du mal à le faire beau pour recevoir de la part du consul Polonais les honneurs avec musique et tout le tintouin !

Tant que papa à vécu nous avons eu pas mal de visites et de balades , mais quand il a été parti en 1979, plus personne n'est venu faut croire que c'était juste pour papa....

Bon pour aujourd'hui finito je n'ai plus rien à vous dire (enfin pour le moment) j'espère que tante Aurélie vous a rendues de bonne humeur, après on se demande d’où je sors toutes les facéties de ma jeunesse, et maintenant, bien voilà, c'est dans le sang ces petites choses là, mon mari en bénéficie tous les jours et souvent me dit : mais ou vas tu chercher tout cela !

Plein de gros bisous mes amies, cela m'a fait du bien de vous écrire cela, ma jeunesse avec mon papa revenus tous seuls !

Partager cet article

Repost 1
Published by Camille
commenter cet article

commentaires

manou 20/04/2016 11:44

Merci pour le partage de ces souvenirs de famille, Camille. Venir te voir est toujours pour moi un très grand plaisir même si parfois je n'ai pas toujours le temps de te laisser un com...et je m'en excuse.

Camille 20/04/2016 13:33

déjà venir c'est formidable, je n'ai pas beaucoup de visiteurs, mais en 6 ans ce sont toujours les mêmes avec des personnes , toujours les mêmes, qui viennent de temps à autre! je n'ai pas besoin de 100 visiteurs je ne pourrais pas leur répondre à tous et je répond toujours
bisous

LADY MARIANNE 19/04/2016 19:26

des souvenirs formidables !! je n'ai pas eu de tante comme la tienne-
petite famille et en plus ---maman enfant naturelle alors mise à l'écart-
merci Camille pour cette belle page- c'est long sur que tu dois avoir mal aux doigts-
je t'embrasse- !!

Camille 20/04/2016 13:30

exact ,tu as bien deviné, je l'ai fait en plusieurs fois,
bises amicales

jill bill 19/04/2016 18:41

Merci Camille, heureusement que nous avons des souvenirs de famille et des bons... ;-)

Camille 20/04/2016 13:29

oui j'ai la chance de me souvenir des anciens, du coté maternel il y avait des rigollots aussi, mais Aurélie nous a tellement faire rire, et les allemands rageaient!
bises à toi

Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact