Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 06:32
PENDANT LA TEMPËTE

PENDANT LA TEMPËTE

 

assise sur le parapet de la place

mâchonnant mon crayon

je regardais droit devant l'horizon

des embruns venus avec le vent sur large

mouillent mon visage et ma page

 

un grain approchait de la droite

un longue bande étroite

alors très vite mes yeux ont tout balayé

au dessus de ma tête le ciel gris foncé

 

le chalutier qui là-bas tanguait

les nuages qui se bousculaient

le soleil qui se faufilait

dans toutes les déchirures

 

tous les bleus, les jades et les gris

avec soudain des violets très beaux

les premières gouttes sont arrivées

j'ai sauté sur mes pieds

 

ayant tout mis dans mes poches

j'ai couru à l'abri le plus proche

de l'autre côté de la promenade

d'un café accueillant

 

là devant un chocolat fumant

avec des mots en guise de peinture

j'ai jeté sur le papier

sans trop de fioritures

 

le tableau somptueux mais éphémère

que la nature m'avait offert

remerciant ce cadeau du ciel

 

 

en souvenir de mon ami Raoul et des bons moments passés ensemble

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article

commentaires

Martine 15/03/2017 17:36

Bonjour Camille,
C'est un magnifique poème, dont tu nous offres ici la lecture. Tu as su décrire parfaitement le spectacle de la mer mouvementée sous un vent fort. On a l'impression de voir le tableau prendre vie devant soi. Bravo !
Quant à Raoul De Godewarsvelde, c'était un chanteur très apprécié dans le Nord et partout ailleurs. C'est une chance pour toi de l'avoir côtoyé et tu dois en garder des souvenirs merveilleux. J'ai réécouté sa chanson avec plaisir. Merci pour ce partage.
Bonne fin de journée.
Bisous,
Martine

Camille 16/03/2017 14:20

c'était un chanteur connu mais dans le quartier c'était avant tout un voisin.le soir après le bureau souvent nous allions boire une verre, il se mettait avec nous et me donnait un cachou pour repartir pour ne pas que je sente la bière (qu(il m'avait offerte) des souvenirs j'en ai pas mal c'est surtout son rire et sa voix rocailleuse qui me reste avec ses gentillesse pour la jeune femme (28 ans) qui élevait seule ses petits. Un homme en or il a beaucoup manqué au quartier et surtout à moi qui lui racontais mes petites misère

miette 15/03/2017 17:10

joli poème où les mots sont de vraies photos du spectacles -
on s'y croirait - comment vas-tu chère Camillou ?
bises à toi

Camille 16/03/2017 14:21

ce matin je suis obligée de poser mes avant bras sur le clavier sinon pas de force pour mes mains sinon je soleil brille, et toi comment vas tu ? bises

DANIELLE 15/03/2017 15:01

Bonjour Camille merci de ce Poème que tu sais si bien les écrire et bien sur ton Ami Raoul je le connais par ces chansons et oui quand ceci m arrivait faire un article sur le Nord je m étais souvent une ou deux Vidéos de lui je vous souhaite un excellent Mercredi et profiter tous les deux bisous Danou

Camille 15/03/2017 15:04

oui je l'aimais beaucoup cet homme si gentils pas vedette pour deux sous avec la gamine de 28 ans que j'étais, nous étions quasi voisins, et il savait que j'élevais seule mes enfants, il était merveilleux

covix 15/03/2017 14:59

Bonjour,
Que de souvenirs, mais voilà, je découvre cette fin, c'est bien triste. Un bel hommage avec ce partage et de ne pas le laisser dans l'oubli.
Bonne journée
Bises

Camille 15/03/2017 15:07

oui il était très bon avec les petites jeunes comme moi sachant que j'élevais seule mes petits, j'avais environ 28 ans, un jour au Cap Gris Nez nous mangions des moules frites et il n'a pas voulu que je paie et a demandé des glaces pour mes petits de 6 et 4 ans, souvenir gravé dans mon coeur,nous étions quasi voisin

manou 15/03/2017 08:40

Je ne connaissais pas du tout Raoul. J'aime bien sa voix. Merci Camille pour le partage...

Camille 15/03/2017 14:09

il a pourtant fit pas mal de disque mais c'est un homme du Nord, Le soir en sortant du bureau nous allions boire un verre dans un petit bistro sympa et Raoul était toujours là et venait avec nous,il m'aimait bien sa voix rocailleuse chante dans ma tête, gentil Raoul, sa femme l'a quittée et il c'est suicidé quel choc, nous étions voisin, j'étais jeune (pas 30 ans) et il me donnait un cachou pour que je ne sente pas la bière en rentrant!

jill bill 15/03/2017 07:47

Ah Raoul j'aimais bien sa voix, ses chansons, tu as de la chance de la côtoyer alors ;-)

Camille 15/03/2017 14:12

oui min copain!
il était adorable je l'aimais beaucoup et lui aussi quand il avait appris que j'élevais seule mes enfant j'avais environ 28 ans à cette époque, il c'est suicidé,c'était un bon ami prévenant gentil, pas une vedette prétentieuse, tu l'aurais aimé aussi rien que voir son visage, son sourire bon et avenant
bises ici le printemps et là

Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact