Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 11:19

 

 

 

 

 

La Fée Camille vous raconte

La véritable histoire de ta traditionnelle bûche de Noël

De l'âtre à la table

 

La bûche de Noël est une tradition Française,plus ancienne que l'arbre ou la chèche

L'histoire de la bûche de Noël s'enrichit de traditions depuis des siècles

Symbole du foyer, elle réchauffait la maisonnée en temps d''hiver rudes

La bûche qui provenait traditionnellement d'une souche d'arbre fruitier devait être coupée avant le lever du soleil et se consumer du 24 décembre au Nouvel An.

La coutume voulait que l'on place autant de bûches de habitants dans la maisonnée, Les flammes représentaient UN HOMMAGE AU SOLEIL.

Avec la disparition des grandes cheminées, les bûches disparurent également.

 

Pour perpétuer cette tradition, un pâtissier aurait eu l'idée de confectionner un gâteau roulé en forme de bûche.

Depuis lors, la bûche de Noël pâtissière reste LE DESSERT TRADITIONNEL de cette fête, appréciée des petits et de grands.

 

En Prouvençau



La première mention des treize desserts n'apparaît qu'en 1925. Dans un numéro spécial de Noël du journal La Pignato, un écrivain d'Aubagne, le docteur Joseph Fallen, majoral du Félibrige, affirme : « Voici une quantité de friandises, de gourmandises,

doivent servir pour faire le nougat du pauvre ou nougat des capucins ( une figue farcie d'une amande). Suivent les noisettes, les pistaches, et le raisin muscat. Puis viennent les sorbes, les dattes, les pommes, les poires, les oranges et« le dernier melon un peu ridé ». La liste s'allonge avec les grappes de clairette, les pots de confiture, l'eau de coing, les châtaignes au vin cuit. Puis arrivent les desserts de tradition, la pompe à l'huile d'olive, la fougasse, les oreillettes, les nougats blanc, noir et rouge, les petits biscuits et les sucreries et même du fromage

La romancière Marie Gasquet écrit, dans Une enfance provençale, qu'à Noël « il faut treize desserts, treize assiettes de friandises, douze qui versent les produits du pays, du jardin, la treizième beaucoup plus belle, remplie de dattes 

les treize desserts du « musée des Arts et Traditions populaires du terroir marseillais » sont souvent présentés comme la référence,



ET CHEZ TOUS LES PROVENCAUX QUI AIMENT LEURS COUTUME IL EST DI AU MOMENT DES DESSERTS :

a l’an que ven que se siam pas mai que siguem pas mens

Traduction :

" A l'an qui vient que si nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins !

Et maintenant mes amis, que commencent ces « Agapes de fin d'an 2012 » A l'an que ven, je vous revois tous avec qui sais des petits Jésus arrivés dans vos foyers




35-yoko-fee1MA16498268-0002.gif



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille - dans INFOS TOUS AZIMUTS
commenter cet article

commentaires

flipperine 23/12/2012 17:46


bon noel à toi aussi

Camille 24/12/2012 11:42



bisous mon amie



AUDOLY-NOURIAN 23/12/2012 16:18


je viens du Sud mon amie justement de la Provence alors je connaissais cette phrase et aussi notre chant à nous la coupo santo bisous MA

Camille 24/12/2012 11:42



santo la coupo bisous



AUDOLY-NOURIAN 23/12/2012 13:43


je ne connaissais pas l'histoire de la bûche merci de me l'apprendre je te souhaite de passer de très bonnes fêtes et je t'embrasse bien fort ma nouvelle amie MA ps/ par contre le provençal je
connais bien sûr

Camille 23/12/2012 16:13



lou provançou? super et comment tu connaos cela si ce n'est pas indiscret ?


As ta Magnana et bonnes journées prochaines



Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact