Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 01:41

 

 

vieux-messieur-sur-un-banc-copie-1.gif

Le bol de bois

Je vous assure que vous vous rappellerez du Bol de bois demain, dans une semaine, un mois, une année…  Un vieil homme tout frêle va vivre avec son fils, sa bru et son petit-fils de quatre ans. La main du vieil homme tremblait, sa vue était embrouillée et sa démarche vacillante. La famille mangeait ensemble à la table. Mais, le vieux grand-papa éprouvait de la difficulté à manger.

Les petits pois glissaient de sa cuiller et tombaient sur le plancher.

Quand il prenait son verre de lait, il le renversait sur la nappe. Le fils et son épouse étaient irrités par le gâchis. Le fils affirmait « On devrait faire quelque chose à propos de papa »« J’en ai marre du lait renversé, du bruit qu’il fait en mangeant et de la nourriture sur le plancher. »Alors, avec son épouse, il installât une table dans un coin de la cuisine. Là, le grand-père mangeait seul pendant que la famille prenait le repas. Étant donné que le vieil homme avait brisé de la vaisselle, sa nourriture était servie dans un bol de bois. Quand la famille jetait un coup d’œil en direction de grand-papa, il leur arrivait de voir une larme glisser sur la joue du vieil homme pendant qu’il était assis tout seul. Malgré tout, ils continuaient à maugréer contre lui lorsqu’il échappait sa fourchette ou sa nourriture.

Le petit-fils observait tout en silence. Un soir, avant le souper, le papa remarquât son fils qui jouait avec des morceaux de bois qui jonchaient le plancher.  Il lui demanda gentiment, « que fabriques-tu? » Tout aussi gentiment le petit garçon répondit,   « Oh! Je fais un petit bol pour toi et maman pour que vous mangiez votre nourriture lorsque je serai plus grand. »  Le petit garçon sourit et continuât son travail. Ces mots ont eu l’effet d’une bombe sur les parents qui devinrent silencieux. Des larmes commençaient à ruisseler le long de leurs joues… Sans dire un mot, ils savaient ce qu’ils devaient faire. Ce soir-là, le fils prit la main de son père pour le ramener gentiment à la table familiale. Pour le reste de ses jours il mangea tous ses repas avec la famille. Et pour quelque raison, ni le fils ou son épouse ne firent de cas quand il échappait sa fourchette, renversait du lait ou salissait la nappe. Sur une note positive, j’ai appris que, peu importe quoiqu’il arrive, aussi mauvais que cela semble aujourd’hui, la vie continue, et elle sera meilleure demain. J’ai appris que nous pouvons en dire beaucoup au sujet d’une personne de la façon qu’elle se comporte devant quatre choses : Une journée de pluie, les personnes âgées, des bagages égarés et des lumières d’arbre de Noël emmêlées. J’ai appris que gagner sa vie n’est pas la même chose que de « vivre sa vie. »J’ai appris que la vie nous donne quelquefois une deuxième chance. J’ai appris que l’on ne doit pas poursuivre sa vie avec une mitaine de receveur dans chaque main. Nous avons besoin de remettre quelque chose aux autres quelquefois. J’ai appris que si on poursuit le bonheur, il va nous échapper. Mais, si vous vous concentrez sur votre famille, vos amis, les besoins d’autrui, votre travail et l’accomplissement des choses au meilleur de vos capacités, le bonheur vous trouvera bien. J’ai appris que lorsque je prends une décision avec mon cœur, je prends normalement la bonne décision. J’ai appris que même si je ressens de la douleur, je n’ai pas besoin de devenir un casse-pieds pour les autres. J’ai appris que chaque jour, nous devrions étendre le bras et toucher quelqu’un d’autre. Le monde aime cette touche humaine… se tenir pas la main, une accolade chaleureuse ou simplement une tape dans le dos….J’ai appris que j’en ai encore beaucoup à apprendre. J’ai appris que vous devriez faire suivre ceci à tous ceux et celles que vous aimez. Je viens de le faire! LA BOUGIE DE L’AMITIÉ.  Remarquez à la fin, la date quand la bougie fût allumée. CELA VA VOUS DONNES LA CHAIR DE POULE.   Je ne suis pas celui qui la laissera sans suite. J’ai foi en elle...Les anges m’ont accompagné tout au long de ma vie… et ils m’escortent toujours. 
********************* 
Ceci est pour vous tous et vous toutes qui êtes des personnes précieuses pour moi, Je prie pour votre bonheur La Bougie de l’Amour, l’Espoir et l’Amitié! 


Cette bougie a été allumée
 Le 15 septembre 1998 Quelqu’un qui vous aime a fait en sorte de la garder « allumée », en vous l’envoyant. Ne laissez pas la Bougie de l’Amour, l’Espoir et l’Amitié s’éteindre. Faites-la suivre à tous/toutes vos ami(e)s et les personnes que vous aimez! 

 

 

   

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille - dans Contes pour tous
commenter cet article

commentaires

vikki 17/03/2013 20:16


comme c'est triste pour ce petit vieux .


heureusement que le petit fils a fait


changé tout ça . quand on est jeune


on ne pense pas qu'on va vieillir un


jour nous aussi , et pourtant ....

Camille 18/03/2013 10:02



et pourtant la vie passe très vite, j'ai 65 ans passés et dans ma tête malgré que je sois toujours semi allongée la journée et la nuit pour invalidité j'ai 20 ans dans ma tête! bonne
journée j'ai trop de soleil qui en veut ???



maguy 17/03/2013 17:41


TRES EMUE PAR CETTE HISTOIRE  QUELLE BELLE MORALE MAGNIFIQUE MERCI  AMICALEMENT

Camille 17/03/2013 18:45



Merci de cet passage oui une trèe belle  morale la clef est sous le pot de géranium venez quand vous le souhaitez et fouillez il y en a pour tous les goûts



flipperine 16/03/2013 17:33


les enfants donnent parfs de bonnes leçons à leurs parents on ne sait pas comment on sera quand on aura l'âge de ce grand-père et c'est en forgeant qu'on devient forgeron

Camille 17/03/2013 13:08



superbe dicton qui vient à point



BLADY MARIANNE 16/03/2013 13:29


UNE BELLE LECON QUE DONNE LE PETIT A SES PARENTS !


PAUVRES PETIT VIEUX !


IL FAUT SE METTRE A LA PLACE DES GENS POUR ETRE PLUS INDULGENT


GROS BISOUS MA CAMILLE !

Camille 17/03/2013 13:06



oui cela tu sais le faire très bien mon amie si généreuse bises



moqueplet 16/03/2013 06:55


comment ne pas rester émue devant ce texte magnifique et si réel.....merci à toi..et surtout passe un beau samedi même si tu n'arrives pas à faire les tutos que tu peux voir sur les blogs, tu as
su m'émouvoir avec ce que tu as tapé....

Camille 17/03/2013 13:05



merci à toi de ta gentillesse qui me touche beaucoup


passe un bon dimanche



paquerette 26/12/2010 10:12



BELLE LECON DE VIE ET DE LUMIERE, MERCI CAMILLE


BISOUS ET BONNE JOURNEE



Camille 26/12/2010 12:28



oui ce texte m'a émue car je m'occupais depuis l'age de 10 ans de personnes âgées et seule et cela m'a donné le bourdon car je ne peux plus rien faire. Avant nous invitions des
personnes seules au repas du nouvel an, maintenant je ne peux plus m'en occuper depuis 8 ans. je t'embrasse et te souhaite un bon dimanche



LADY MARIANNE 25/12/2010 21:05



BONSOIR CAMILLE


ILS ONT COMPRIS TANT MIEUX !
C EST TRISTE -  VIEILLIR  C EST MOURIR UN PEU POU MOI


BISOUS  LADY MARIANNE



Camille 26/12/2010 12:20



de GAULLE AVAIT DIT: LA VIEILLESSE, QUEL NAUFRAGE. ce texte m'a émue comme toi je vois bisous et bon dimanche



Nina 25/12/2010 18:03



Ce sera fait.
Bisous.



Camille 25/12/2010 18:45







Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact