Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 05:43

 

 

 

6800080936_ce8f32ca60.jpg

 

 

Te souviens-tu du vent faisant bruire les palmes ?
Y penses-tu souvent aux chants des piroguiers ?
Et tous ces vols d’ibis au-dessus des eaux calmes ?
Et tous ces bas soleils brûlant les cocotiers ?

Et ces vols de toucans précédant les ramiers ?
Et les cris des babouins jouant dans les clairières ?
Le son sourd du tam-tam ? Le cri des phacochères ?

L’odeur des magnans dans la forêt primaire ?
Et celle, plus poivrée, provenant des manguiers ?
La fadeur du cafard dessus la moustiquaire ?
La senteur putride des abords des rogniers ?

La puanteur sucrée du cacao qui sèche ?
La douceur pénétrante de la fleur de café ?
L’odeur du pétrole suintant de la mèche ?
Celle de l’hévéa en train d’être saigné ?

Le vert des bananiers rougis de latérite ?
Et la blancheur de lys des beaux frangipaniers ?
Et les dômes marrons abritant les termites ?
Et les rangs d’ananas tout de neuf vernissés ?

Mais si ton cœur, Ami, a perdu la mémoire
De tous ces jours anciens passés si loin d’ici,
C’est que, devenu sec, tu peux vraiment m’en croire,
Il n’est bon qu’à jeter aux horribles orties ! ...

02/09/1993
camille

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille - dans poèmes que j'aime
commenter cet article

commentaires

AUDOLY-NOURIAN 13/02/2013 09:21


surement un beau pays que l' Afrique et un joli poeme bisous MA

Camille 13/02/2013 11:33



Oui en tous les cas celle que je conais, l'accueil que j'ai reçu dés le début, je me suis mise à leur rythme et je connaissais leur langage avant d'y aller cela aide bien


Si je n'avais pas rencontré mon mari je serai làbas actuellement


bonne journée bisous



dimdamdom59 12/02/2013 21:06


Belle description d'un pays où malgré la chaleur, je n'aurais pas aimé vivre, mais j'aime la voir en spectacle à travers ton poème!!!


Je te souhaite une douce soirée.


Bisous


Domi.

Camille 13/02/2013 11:24



Merci à toi oui mon Afrique me manque souvent, je me dis que telle que je suis, làbas j'aurais été bien assiste au devant de ma case avec mon petit singe et un bébé qui ressemblait à un
faon et qui venait toujours se faire caresser, les Diolas sont des gens merveilleux, ils n'avaient jamais vu de Mam toubab j'ai mis trois jours d'attente avant de pouvoir aller, la tête recouvert
d'un foulard,m'accroupir sur le coté de la case du chef, Les femmes venaient le toucher la peau et repartaient en riant, et elles étaient étonnées que j'avais les cheveux bouclés et noir, j'ai
vécu comme eux facilement et cette vie douce sans bruits etérieurs dans les bois bordant le mer, inexplicable de beauté


bisous



flipperine 12/02/2013 18:45


on garde tjs des souvenirs et si les souvenirs s'oublient c'est peut être la maladie et là il faut aider la personne et ne pas la rejeter

Camille 13/02/2013 11:17



tu sais je n'oublierai jamais cette période, les sourires des gens qui voyaient un mam toubab faire comme eux, j'avais du respect jamais habillée en short, (pourtant parfois j'aurais aimé
à cause de la chaleur)les petits marchés ou les femmes sortaient de leur corsage attaché à une épingle de nourrice un mouchoir dans lequel était leur argent etc.... bref c'est mon deuxième pays,
dailleurs ils me disaient souvent, toi mam toubab t'es une vrai Sénégalaise, nous on a pas choisi!


dur dur plein de sous entendus tristes



Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact