Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 08:01

 

 presentationoiseau

 

 


Mesdames, Messieurs les Parlementaires,

 

La situation des malades atteints de fibromyalgie est plus que jamais critique. Il est urgent que l’Europe se penche sur la problématique liée à cette maladie en adoptant, comme d’autres pays l’ont fait ainsi que l’Organisation Mondiale de la Santé, une résolution afin de la reconnaitre dans le catalogue officiel des maladies de l’Union européenne.

 

En France, la fibromyalgie faisait partie du plan 2006-2010 de lutte contre les douleurs ; mais aucune action concrète n’a été mise en œuvre.


En avril 2007, M. Nicolas Sarkozy, alors candidat à la présidentielle, clamait par l’intermédiaire de Mme Chantal Jouanno, que des travaux seraient menés rapidement en ce sens. La classification de la fibromyalgie en tant que maladie devait être à l’étude, en partenariat avec les associations de malades. Près de cinq ans après ces promesses, la situation n’a pas évolué, et il existe toujours des inégalités flagrantes au niveau des prises en charge délivrées par les instances médicales et administratives.


La France s'obstine à considérer la fibromyalgie comme un syndrome, alors que 14 millions d'Européens, dont plus de 2 millions de Français, hommes femmes et enfants, sont atteints par cette pathologie, avec des répercussions extrêmement lourdes sur leur vie professionnelle, sociale et familiale, et un retentissement particulièrement éprouvant sur le plan psychologique.


Les réponses du gouvernement aux multiples questions parlementaires et sénatoriales (une trentaine environ entre juin et septembre 2011) n’apportent aucun élément nouveau, au grand regret des malades. Les institutions reconnaissent l’entité fibromyalgie, mais laissent les malades dans une errance médicale importante et difficilement supportable, ce qui entraîne dans de nombreux cas une désocialisation, perte d’emploi, etc.


La reconnaissance de cette pathologie par l’O.M.S en 1992 et 2007, le rapport de la haute autorité de santé et la pétition signée par 418 députés européens en 2008 doivent être suivis d’action afin que les fibromyalgiques soient traités comme des malades à part entière avec les droits, et le respect en tant qu’individus, qui leur sont dus.


La France, et par extension l’Europe doivent adopter une résolution afin que le nombre croissant de fibromyalgiques soient pris en charge et aidés médicalement (tant en médecine de ville qu’en médecine professionnelle). Les fibromyalgiques ne demandent pas à bénéficier systématiquement d’une mise en invalidité malgré ce que certains détracteurs peuvent prétendre, mais au contraire à pouvoir continuer à être utiles à la société en y restant profondément intégré au travers d’un traitement médical et d’un travail adapté et d’une aide réelle, ce qui n’est pas le cas à ce jour.


Malgré la réalité de cette maladie, et les avancées médicales dans sa compréhension, il n’en demeure pas moins qu’elle subit de plein fouet les résultats de la connotation négative dont elle est l’objet, allant ainsi à l’opposé des édictions internationales.  

 

La présente pétition sollicite avec respect le Parlement Européen afin de bien vouloir engager les actions nécessaires pour que la fibromyalgie soit enfin reconnue officiellement et inscrite dans le catalogue des maladies de l’Union européenne et que les millions de malades, en France et en Europe, puissent ainsi bénéficier d’une prise en charge à la mesure de ce qu’est en droit d’attendre toute personne en situation de handicap et de maladie chronique.


Vous remerciant de l’attention que vous voudrez porter à la présente pétition, je vous prie de croire, Mesdames et Messieurs les Parlementaire, en l’hommage de mon profond respect. 

 

8x1bmo69

 

merci David pour cet article

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille - dans INFOS TOUS AZIMUTS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact