Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 14:52

 


Bonjour les copines et les nouvelles et nouveaux et je suis heureuse d'accueillir.

 

Certaines des anciennes sachant que j'avais été une chanteuse yéyé dans les années 1962 à1966 ont  souhaité voir des photos et que je raconte mon histoire.

Et bien vous allez être gâtés car la voici toute nue devant vous,(sic) avec des photos, mais pour les photos il faudra me pardonner les coupures de journaux plus nombreuses que les photos passent très mal au scanner donc j'ai fait ce que j'ai pu. C'est parti!

 

FAMILLE GOUILLIART 028

 A l'époque je me faisais défriser les cheveux et c'est dans le jardin de mon papa 


que  

la photo a été prise

 

toute petite je chantais et écrivais des paroles de Sœur Marie Agnès mettait en musique, puis la chorale et la messe de minuit ou j'avais le rôle soliste, sa caillait derrière, on nous entendait mais on ne nous voyais pas, toujours cette élevage judéo-chrétien être humbles ( ouais) Après je me suis tirée de la chorale que mon oncle dirigeait disant que mes cours me prenaient du temps, ce qui était vrai. Mais j'avais des vues sur autre chose de plus ludique.

A 15 ans nous avons avec quelques jeunes, catho issus des mêmes styles de famille, fait le blocus sur les marches de la mairie pour avoir une maison des jeunes ou tous pourraient s'exprimer sans avoir les parents derrière! Nous étions si je nous compare aux jeune des maintenant de petits anges (ouais ouais). Avec une amie nous avons commencé à donner des petits récitals des chansons du moment, puis (alors là j'ai un gros trou) nous nous sommes retrouvées avec des choristes et des musiciens tous ayant des prix de conservatoire!

premiere prestation du groupe des filles 3

Ne cherchez pas je ne comptais pas les mouches mais j'avais tellement eu l'habitude de lever la tête pour voir le chef de coeur que c'était devenu instinctif,  mais après cela a changé donc première photo du groupe de filles

La maison était bien mais les planchers étaient en bois et pourris aussi quand le guitariste faisait aller sa pédale et le vibrato ( maintenant plus de pédale etc) il arrivait qu'il prenait une bonne joute d'électricité. Nous nous sommes cotisés et avons acheté un tapis pour les musiciens, et cela a été très vite car dans notre petite ville de sous préfecture il n'y avait rien en 62!

Le Alain qui est sur la photo écrivait des chanson, il a été mon premier amour, comme vous voyez la boucle est bouclée j'ai épousé un autre Alain. désolée pour les petites photos mais mon ordinateur faitla mauvaise tête et toues les photos sont en grandeur nature, mais vous connaissant vous arrivez bien à las agrandir et me trouver? cela est moins sûr!

 

les-dionnes-12.03.2011-005.jpg

Au début nous nous appelions " les cravates vertes" puis le succès aidant nous avons du nous habiller un peu plus chic et changer de nom comme nous étions 5

 "les dionnes s'imposaient"


 

Bien que nous faisions cela pour nous amuser nous étions pris pour de véritables vedettes dans les petits villages environnants, nous étions payés, mais nous n'avions pas un sou pour nous cela partait dans la poche du directeur de la maison. Un jour Guy lux est venu avec son jeu inter-villes et il a parlé avec je ne sais qui et nous a proposé de venir au jeu de la chance après nous avoir écoutés bien entendus! Il y avait Jacques Solnes qui lui comptait les appels pour tous les candidats. Nous avons changé ce jour là avec ( son nom m'échappe celui qui avait fait un faux mariage avec Coluche) Mireille Mathieu et d'autre dont j ai oublié le nom.

Nous en sommes sortis hors concours, sur le moment nous n'avions pas compris,mais c'était parce que nous étions avant le premier et les 3 autres! Vous nous auriez vus sauter de joies et de fierté, car nous passions des heures et des heures à répéter. Nous enregistrions avec un grand magnéto à bandes,

 

les-dionnes-12.03.2011-003.jpg

Après cet éclat on ne nous a plus lâchés, demande d'autographe, photos et tout le reste, mais toujours rien à voir avec maintenant. Guy lux a téléphoné au directeur pour lui demander si nous étions intéressés par une tournée d' été dans notre région. Tous les parents ont dit oui car nous étions chez nous toutes les nuits. Cela à duré 2 ans et un peu plus si on compte avant le groupe. Puis comme nous commencions à être connus on nous a dit que si on voulait faire carrière il fallait habiter Paris. A l'époque une chantions avec Guy Mardel, serge lama donc je garde un souvenir inoubliable, c'était son retour après un grave accident de voiture et quand il était annoncé il se mettait bien droit et jetait sa canne pout arriver vers le micro qui lui servait de soutien, gribouille,Dalila,etc....

Mais...... la majorité était à 21 ans et comme je n'avais que 18 ans et demi cela à été non pour moi car ma maman qui me chérissait (sic) n'a pas voulu signer et comme mon papa adoré était cardiaque, j'ai reçu l'ordre de ne rien lui dire, France Gall, Françoise Hardy, Stone et Charden, Les surfs Johnny et Sylvie et d'autres nous voulaient pour leurs concerts en vedette américaine, c’était aussi leurs débuts, mais eux habitaient paris et avaient autour d'eux un staff, nous pas. Une fois je nous ai vues a salut les copains à la télé très fugace mais cela m'a fait un choc.

les-dionnes-12.03.2011-002.jpg

le texte était pour Daniel qui nous avait prises en mains et j'ai eu envie de faire un dossier en 1998 et depuis il y a 46 ans aïe aïe mon arthrose!!


C'est ainsi que cette période de ma jeunesse se termina. Sans leur soliste les autres n'ont pas pu continuer et le groupe c'est dissous. J'ai continué à faire des sorties vélo camping et de jeux à la maison des jeunes dont j'étais la secrétaire. Mais plus rien d'autre, je vous assure que ce n’était pas de gaîté de cœur que j'ai arrêté, mais dans les années 60 les enfants n'avaient rien a dire surtout dans notre milieu.

Un jour ma génitrice est venue me surprendre à la sortie d'une réunion il était 22h environ et je repartais avec quelques garçons chez moi car nous habitions du même côté, chacun partait chez soi après avoir tout au long de la route déplacé les portes-vélos qui se trouvaient devant les magasins. Ou tirer des sonnettes, mais là c'était moins souvent, car il fallait courir vite.

Bref ma mère m'a vu côté de celui qui est devenu mon futur mari et le papa de mes fils, comme elle le voyait souvent me raccompagner jusqu'à la porte, la peur des voisins,envie que je quitte le domicile familial, bref là encore je ne sais plus comment il est entré la première fois mais ce que je sais c'est que nos deux familles nous ont mariés. Lui était fou de moi,fou tout cours quand on le connaissait bien ( mais trop tard), 10 mois de fiançailles, et mariage en grades pompes à la cathédrale dans la grande nef, ( j'avais été choisie par l’archiprêtre pour porter la vierge et j'avais choisie ma copine avec laquelle j'avais commencé le groupe)Ma robes avait été faite par notre couturière, nous étions allées voir les magasins et j'avais choisi le modèle et j'avais un voile de 4m de long et ma robe avait une sorte de traine dans laquelle la couturière avait mis un fil de plomb pour que cela reste bien droit. Ma mère était verte de rage que j'ai eu cette grâce car elle avait été refusée pour les autres de la famille,

En entrant au bras de papa il m'a pris ma main et m'a dit: on y va! Et c'est là que j'aurai du redire ce que j’avais dit moultes fois à ma mère: Non papa il m'a encore frappé hier dans la salle de bain. Je n'ai pas osé, et tous m'ont trouvée très recueillie, tu parles contenant mes larmes oui! Quand il partait travailler pas tous les jours selon son humeur il m'enfermait dans la maison, après quand il a été nommé sous directeur de sa banque, j'étais un peu plus libre car nous avions le logement de fonction,je devais aller faire mes courses chez les clients de la banque.
Je l'ai quitté après 5 années de galère et 2 enfants dont le deuxième fait de force devant la chambre de son frère. Je n'ai pas envie de tout raconter de cette période, mais je ne souhaite à personne de vivre cela.

*Le reste c'est ma deuxième vie très difficile au début comme je le raconte ans le poème «  derrière les portes closes »

Maintenant je suis depuis 20 ans en Provence, je suis mariée ( je vous rabâche assez les oreilles) avec un homme merveilleux de 14 ans de plus que moi mais il en fais moins car lui fait tout comme un homme dans la pleine force de l'age, notre mariage a été une véritable romain policier (le jour bien sûr) qui est décrit dans un conte sur le blog « le plus beau jour de ma vie » cela aussi c'est du vécu avez beaucoup de choses en moins car un conte ce n'est pas un règlement de comptes.

Voilà mes amies, vous ai décris un peu de ma vie, comme me disait l'une de mes assistante en août en venant me voir ( nous avons gardé le contact après 20 ans) : chef encore un tome!

Si elle lit cela je l'embrasse tendrement car souvent elle a été ma confidente (je vous embrasse Paule Emmanuelle)

 

C’est fini! J'ai demandé à  mon cher et tendre de me faire les copies des photos et coupures de journaux,il ne m'en reste plus beaucoup car mes coquins de fils me demandaient des autographes pour les mamans de leurs copains! Et les bandes d'enregistrements, ont été saccagées par le père des enfants, En mai je remonte (je ne suis pas remontée depuis1997) et peut être qu'une des choristes a une copie il faut croire aux miracles de la vie.

 

En faites mes aminautes vous avez bien fait de me décider, cela m'a fait du bien de raconter tout cela et si vous trouvez ça barbant ou prétentieux vous savez comment faire ( ctrl x)


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille - dans INFOS TOUS AZIMUTS
commenter cet article

commentaires

AUDOLY-NOURIAN 05/03/2013 18:59


alors là je ne savais pas je découvre quel talent tu avais à cette époque tu as fait des choses formidables c'est incroyable ntu est une artiste en ton genre bravo camille belle performance déjà
du talent bisous MA ps/ au fait le faux mariage de Coluche c'était avec thierry le luron je m'en souviens très bien

Camille 06/03/2013 04:30



super merci je vais rectifier et puis j'ai oublié Dalida, Serge lama etc.....mais bon j'invente! au fait tu m'as trouvée, sur la scène facile je suis la seule a chater et compter les
mouches, mais après?


j'espère que tu dors au moins



flipperine 05/03/2013 18:43


il y a eu des beaux souvenirs et des souvenirs bien durs pas facile de raconter tout cela 

Camille 06/03/2013 04:23



non surtou que j'ai fait tant de choses que c'est edifficile de croire qu'a 15 ans je chantais ) 32 ans j'étais patron ect.... mais c'est vrai au fat sur 'escalier je suis la dernière,
j'étais la plus grande mais aussi la plus mince



BLADY MARIANNE 05/03/2013 15:55


INCROYABLE !!


TU EN AURAS FAIT DES CHOSES !!  BRAVO MA CAMILLE !!


TROP BIEN !!  GROS BISOUS !!

Camille 05/03/2013 16:16



mais tu l'a déjà vu en 2010!


bises



Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact