Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 09:21

 

 

Je t'entends me parler du passé que j’ai fuis

De ce temps ou tu aurais du être à mes côtés

Je te regarde avec ta bouche remplie haine

De jalousie quand mon père me protégeait !

Je cauchemarde ! Le passé est-il revenu ?

Je me défends avec ma voix de petite fille.

Mais tes mots acérés me désarment

Je ne t’ai pas voulu dis tu, mais moi,

Qu’ai-je fait ? Je n’ai pas demandé à naître

Quelle violence !  Jamais je m’y ferai.

Ils font de moi, ta fille,  une mauvaise femme.

Je t'écoute vider ton fiel et j'attends.

Tu sais que je suis grande maintenant ?

La joie pointe son nez, je suis l'adolescente

Qui pour se sentir libre s’exprimait par le chant !

J'entends mon cœur qui bat la chamade

Je revois le temps ou tu pouvais encore me faire souffrir

Ta voix, je refuse de l’entendre ; part ! J’ai eu si mal par toi.

Les cicatrices du cœur se ferment très lentement.

Toujours quand je suis seule, tu refais surface

Et si possible la nuit quand mes défenses lâchent.

Le passé s’est enfuit je n’ai plus peur de toi !

Comment vis tu sachant cela ! Et si c’était ton enfant

Toi qui ne bouges pas le petit doigt alors que j’ai perdu le mien

Un enfant devenu grand ! Mais mon enfant ! Mon bébé !

Jamais depuis 20 ans tu ne m’as dit un mot sachant qu’il était

Condamné à souffrir et mourir et cela dame mère depuis 20 ans !

Sachant que c’était de ta faute s’il avait cela, non je ne me tairais pas !

Alain lui a servi de père pendant plus de 9 ans, l’autre, le géniteur

 Depuis trente ans, aujourd’hui ! Tiens quelle coïncidence !

N’a pas levé le petit doigt, avant, pendant, et maintenant après !

Ne se souciant pas du devenir du fils qu’il m’a fait par violence

Oui maintenant je peux l’écrire, François n’en saura rien

S’il avait su, il aurait corrigé ce père violeur, et pris sur lui 

Toutes mes douleurs, de mère et de femme, mais toi es tu une mère ?

Mon mari arrive en me tendant les bras.

Avec lui je revis, à ses côtés j’oublie.

L’amour n’est pas un devoir mère, c’est une magie!

IL est entré dans ma vie je n’ai pas l’intention de le laisser partir

Assez écrit, maintenant, j’ai l’amour de mon mari, il est là lui !

Je n’oublie pas mon enfant, mais toi je vais y arriver,

 La, ça y est, je t’ai presque oubliée.

17 mars 2006

CAMILLE CHAPEAU DE PAILLE 

      Depuis j'ai repris contact car c'est mon devoir je  ne l'ai pas vue depuis1997

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille - dans Poèmes fragilité
commenter cet article

commentaires

LADY MARIANNE 05/11/2012 09:49


BON LUNDI MA CAMILLE-


GROS BISOUS !

Camille 05/11/2012 12:15



A toi aussi et prend soin de toi



LADY MARIANNE 04/11/2012 19:13


OUI CAMILLE JE VIENS DE RELIRE TON POEME-


MAIS JE NE COMPRENDS PAS TOUT- UN PERE QUE TU AIMES OK


MAIS TA MERE A FAIT QUOI ?   UN BEAU PERE ALORS ,


J AI VU  J AI MIS UN COM JE REVENAIS D AVC

LE TEMPS PASSE


GROS BISOUS §§§

Camille 05/11/2012 06:51



oui   mon papa parti à 67 ans des suites de ce qu'il a subi dans les camps! mais comme il était cardiaque, il ne fallait pas lui dire ce que me faisaient mon frère et ma
soeur!


et ma charmante mère en profitait largement, j'ai écrit 'derrière les portes closes" pour cela, ca m'a fait du bien de le mettre sur le papier!


BISES MA LYDIE                                                
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       
                              



Catharsis 26/09/2012 15:46


Un état des lieux qui ne peut laisser indifférent et, oui, l'amour n'est pas un devoir.

Camille 26/09/2012 22:48



Merci de me donner raison,etmerci de ton passage



maria romero 26/09/2012 13:21


jele trouve dans quelle catégorie Camille, ce sera plus facile pour le lire !! gros bisous et prends soin de toi 


Maria 

Camille 26/09/2012 22:47



Je vais te l'envoyer


Bisous



flipperine 26/09/2012 11:52


tu n'as pas eu une enfantce heureuse et la vie par la suite ne t'a pas gâtée heureusement auourd'hui tu as un bon mari

Camille 26/09/2012 12:50



oui j'ai commencé  vraiment aà vive pour moi et les miens j'avais 146 ans, as tu lu ""derrière les portes closes" celui la ça m'a fait du bien de l'écrire. maintenant les miens se
résume au mien!



maria romero 26/09/2012 11:01


et oui pas toujours facile avec les parents !!! j'étais fâchée avec mon père pour différentes raisons (je me retrouve en lisant ton poème), mais je me dis que la vie est courte et que malgré les
griefs qu'on peut avoir contre eux, ils restent nos parents et que nous ne pouvons pas rester fâchés ... s'il arrivati quelque chose je n'aimerais pas le voir partir sans lui avoir reparlé ... il
n'en reste pas moins que les griefs sont là, au fond de moi ... pardonner n'est pas chose facile !!! 


bonne journée à toi Camille, bisous


Maria 

Camille 26/09/2012 12:46



elle a bousillé ma vie, si tu lis " derriere les portes closes" tu verras autre chose!


j'ai été vraiment heureuse à 46 ans!


bises



Corine Caporlan 19/12/2010 17:25



Vous êtes un couple merveilleux.


 


Ma mère est très malade en ce moment alors la Noël s'en trouve assez perturbée et les journées pas précisément gaies. 


 


Je te fais de très gros bisous



Camille 20/12/2010 12:57



OUI C EST VRAI ICI ON NOUS APPELLE LES ETERNELS AMOUREUX J ESPERE QUE TA MAMAN SE PORTERA MIEUX BISOUS A TOI



LADY MARIANNE 18/12/2010 09:43



BONJOUR CAMILLE


UN TRISTE RECIT - UNE MERE INDIGNE -
QUELLE VIE GACHEE -


JE SUIS DE RETOUR SUITE ATTAQUE CEREBRALE DU 14 dec
PLUS QUE LA MAIN GAUCHE QUI CLOCHE


GROS BISOUS      LADY M



Camille 18/12/2010 12:34



C EST MON HISTOIRE MA LADY! TELLE QUE JE L AI VECUE ENCORE JE N AI PAS MIS LES DÉTAILS .BONNE JOURNÉE A TOI PREND SOIN DE TOI TU DOIS AVOIR DU REPOS



Corine Caporlan 16/12/2010 23:25



Bonsoir Camille,


Les jours filent. je m'arrête pour te lire, je prends le temps par la force.


Il y a des gens qui ne changent jamais, ou qui ne veulent pas voir, ça fait du bien de dire les mots même si eux, tournent la tête devant de si profondes douleurs, bien légitimes à crier.


J'espère que cette nuit t'offrira un doux sommeil.


Je t'envoie de bien gros bisous  


 



Camille 17/12/2010 11:21



Merci ma coco j'ai bien dormi jusque 3h puis mes hanches et les veinites ont fait des leurs et j'ai du réveiller Alain pour m'apporter un Nureflex il m'a fait un choco maison et apporté
une gaufre fourré du Nord pour ne pas avoir mal a l'estomac.  Je ne remercierai jamais je Seigneur de me l'avoir fait rencontrer.


Passe une bonne journée ici pas de soleil du mistral bien fort les dernières feuilles tombent des arbres bisous plein



Nina 16/12/2010 11:15



Hum, là aussi.
Mon histoire a des échos dans la tienne...
Tu liras, ultérieurement, sur mon blog...



Camille 16/12/2010 14:31



JE SUIS ALLEE SUR TON BLOG HIER SI CETTE HISTOIRE N EST PAS TROP LOIN JE VAS LA TROUVER. PAS HEUREUSE DU TOUT DE SAVOIR QUE D AUTRES ONT VECU CE QUE J AI VECU PENDANT 26 ANS!



Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact