Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 06:22
LA PATIENCE

LA PATIENCE

 

qui peut se montrer si patient

qu'un pêcheur en pleine action

attendant qu'a l’appât

que morde le poisson

 

il s'abrite dans un endroit pépère

coiffé sous un grand chapeau

coince sa canne entre les pierres

la ligne enfoncée dans les flots

 

c'est dans un silence complet

le poisson se montrant méfiant

qu'il doit rester à n'écouter

que le glouglou du courant

 

l'isolement dans la nature

lu ien fait goûter l'harmonie

en méditant, le temps ne dure

passant sans compagnies

 

et quand soudain il voit sombrer

le bouchon qui flottait sur l'onde

dans l'eau un remous s'agiter

l'espoir d'une prise l'inonde

 

la ligne sortie de plongée

tout à coup un poisson frétille

à l'hameçon bien accroché

comme l'argent ses écaillent brillent

 

notre pêcheur tout en émoi

y voit la juste récompense

de son attente qui ma fois

est payée pour sa récompense

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 10:45
FOLIES DE JEUNESSE

 

 

Le jeune et beau cerf

avance dans la neige fraîche

il laisse derrière lui

des traces sinueuses

 

car il gambade et caracole

dans les branches sèches

enorgueilli par ses escapades glorieuses

 

plus âgé il se retourne

pour constater les pas qu'il laisse

il n'est plus très fier

des écarts de sa marche

 

il n'est plus aussi vaillant

les autres le délaissent

ses empreintes sont plus sages

il a honte et il se cache

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 10:36
LE PETIT HERISSON

 

 

un petit hérisson

a pris pension

derrière le tas de bois

à l'abri du froid

 

jamais on ne le voit en la journée

il n'aime pas être regardé

il sort juste la nuit

et sans faire de bruit

 

pour chercher sa nourriture

vers, limaces, et verdures

puis repu et rassasié

il retrouve son abri préféré

 

a l'arrivée du jour

il va s'endormir

ce n'est qu'à la nuit

qu'il va ressortir

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 16:54
Journée internationale des droits des femmes
amnesty international
 
 Journée des droits des femmes : témoignez votre solidarité 
 
femmesrefugiees
 
 
 Kurtey, Kamey, Noorey, Beshey et Bahal ont dû fuir l’Irak et les attaques de l’Etat Islamique qui soumet les femmes et les jeunes filles Yézidies à de terribles traitements : viol, mariage forcé et esclavage sexuel. 

Elles ont traversé des montagnes et la mer pour trouver un abri mais se retrouvent prises au piège en Grèce. 

Après avoir passé plusieurs mois dans différents camps sordides, ces femmes ont enfin pu être logées plus convenablement. Pourtant, elles ne peuvent pas y envisager un avenir. Leurs enfants ne peuvent toujours pas aller à l’école. Elles attendant d’être accueillies ailleurs en Europe. 

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, envoyez-leur un message de solidarité.
 
 
J'AGIS
 
 

Les femmes yézidies et tant d'autres dans la même situation n'en seraient pas là si les États de l’Union européenne agissaient dans un esprit de protection et de solidarité.

Il y a un peu plus d’un an et demi, les États de l’Union européenne ont fièrement annoncé un plan de solidarité pour les réfugié.e.s : plusieurs milliers de personnes bloquées en Grèce ont alors espéré pouvoir reconstruire leur vie dans un autre pays européen qui pourrait enfin leur offrir mieux qu’une tente dans un camp.

Seules 10 800 personnes ont pu rejoindre un autre pays. Pour les autres, c’est l’attente et l’incertitude dans des conditions très dures.

Merci de votre soutien,

 
 
 sylvie 
Sylvie Brigot-Vilain
Présidente d'Amnesty International
France
signature
 
Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 16:27
MA NOUVELLE DESTINATION

Aujourd'hui, je vais remplir mon passeport de ma nouvelle destination.

Celle d'un monde où la liberté n'est pas un luxe, mais une vérité,

Où la guerre a été bannie,

où la faim et la soif ne sont plus dans ce que l'on appelle la rareté,

où règne la paix et l'amour dans le respect de l'autre,

où l'on peut constater que l'honnêteté a remplacé la corruption.
Les humains vivent dans une vie, la leur, celle qu'ils doivent vivre.
GLR
le 01/03/2017

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 12:39
LA FEMME DANS LE SOLEIL

très aimée, je t'envoie une tourterelle vermeille

car personne ne tire sur un messager rouge

je lance très haut ma tourterelle vermeille,je sais

que tous les chasseurs la prendront pour le soleil

vois ma tourterelle s'incline, vois comme elle s'élève

sur son passage les océans scintillent

les arbres verdissent

elle bronze mon message sur ta peau

 

car mon amour voyage avec toi

mon amour s'attache à toi tel un ange

comme une aile, candide comme un ange

je te prie,prend mon amour

comme une voilure enveloppante

Breyten Breytenbach

traduit de l'Afrikaans par Georges-Marie lory

 

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 14:39
Trois ethnies par Ketty Nivyabandi

 

 

Trois ethnies

Trois jolis sourires,

Trois jeunes destins,

Trois petites filles,

Trois éclats de rires qui chatouillent les manguiers.

 

Elles jouent en cercle en se tenant la main,

Sandales et peurs au vent,

Trois rêves ludiques,

Trois chansons.

 

Un, deux, trois, elles sautillent,

Et petites nattes se hissent à l'horizon.

Un, deux, trois, elles sautillent,

Six petits pieds se posent sur la terre fébrile;

Fraîchement violée par ses fils,

Féconde et porteuse en son sein de l'infâme.

 

Un, deux, trois, et la terre minée s'ouvre,

Rugissante et béante,

Purulente de petits monstres,

Elle avale les trois chansons

 

Trois petits bouts d'enfance s'envolent en éclats.

Trois rêves déchiquetés, trois rires muets.

Trois destins étouffés, trois boutons de fleurs écrasés.

Trois chants inachevés.

 

Un, deux, trois pleurs identiques s'élèvent dans un ciel désastré.

Trois silhouettes vêtues d'imvutano noirs s'allongent,

Cheveux rasés, âmes calcinées.

 

Trois mères,

Trois plaies.

Trois cœurs fendus à jamais.

Hutut, Tutsi, Twa.

Trois ethnies.

Une seule agonie.

Un seul fleuve de larmes qui s'écoule et s'écoule, à l'infini

 

Et ce silence

Le silence lourd et écarlate du sang des innocents.

 

Chants du métissage, éditions bruno Doucey, 2015.

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 10:01
Allô, mamie,

 

bisous !

 

Enfants, n'oubliez pas vos grand-mères,

Un petit baiser, ça ne coûte pas cher.

Un « allô mamie, tu vas bien ? »

Ça ne coûte rien.

 

Une attention de rien du tout

Un petit cadeau de quatre sous.

Penser à son anniversaire

Et à la fête des grand-mères.

 

Une carte postale, un petit coucou,

Un petit coup de fil, un gros bisou,

C'est une recette à essayer

Pour vivre le cœur plus léger.

 

En pensant que la vieille dame là-bas

Un peu seule, il faut bien l'avouer,

Sache que même s'ils sont éloignés,

Ses petits-enfants aimés ne l'oublient pas.

 

Car une grand mère

Ça ne doit jamais s'oublier.

 

Allô, mamie,
Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 10:27
LA VIE PROFONDE

 

 

Être dans la nature ainsi qu'un arbre humain,

Étendre ses désirs comme un profond feuillage,

Et sentir, par la nuit paisible et par l'orage,

La sève universelle affluer dans ses mains !

 

Vivre, avoir les rayons du soleil sur la face,

Boire le sel ardent des embruns et des pleurs,

Et goûter chaudement la joie et la douleur

Qui font une buée humaine dans l'espace !

 

Sentir, dans son cœur vif, l'air, le feu et le sang,

Tourbillonner ainsi que le vent sur la terre.

S'élever au réel et pencher au mystère,

Être le jour qui monte et l'ombre qui descend.

 

Comme du pourpre soir aux couleurs de cerises,

Laisser du cœur vermeil couler la flamme et l'eau,

Et comme l'aube claire appuyée au coteau

Avoir l'âme qui rêve, au bord du monde assise...

 

Anna de NOAILLES

(1876-1933)

Le Cœur innombrable, 1901.

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 10:06
AUJOURDHUI

 

 



Aujourd'hui, j'écris pour toi...
Je veux laisser parler mon cœur encore une fois
pour qu'il t'exprime tous ces sentiments
qui te reviennent de droit...
Oui, ta précieuse présence, ton sourire,
ton écoute, ton ouverture d'esprit,
ta confiance, ta compréhension, ton soutien,
ton réconfort, ta tendresse, ta douceur,
ton respect, ta générosité et ta grandeur d'âme
font qu'à tous les jours qui passent
ma vie se fait plus belle avec toi...
Notre Amour a cette particularité
de m'aider à accepter et traverser
les épreuves et les embûches avec plus de sérénité...
Il faut dire qu'entre nous, c'est plutôt spécial...
Le Bonheur de chacune d'entre nous
nous tient tellement à cœur!
ce poème que j’ai écrit cette nuit
est une occasion de plus pour te rappeler
combien tu comptes pour moi!

 

 

AUJOURDHUI
Repost 0
Published by Camille
commenter cet article

Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact