Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 11:26
ATTENTION

J'espère que vous ne faites pas ceci :

Répondre à un téléphone cellulaire lorsqu'il se recharge !

Il y a quelques jours, une personne rechargeait son téléphone à la maison.

Pendant ce temps, un appel a sonné et il a répondu,

le téléphone toujours branché à la prise.

Après quelques secondes, l'électricité est entrée dans le téléphone sans contrainte

et le jeune homme a été lourdement projeté au sol.

Ses parents sont arrivés en trombe dans la chambre

et l'ont trouvé inconscient avec un pouls très faible et les doigts brûlés

. Il a été transporté d'urgence à l'hôpital, mais est décédé en cours de route.

Les téléphones cellulaires sont une invention très utile,

mais il faut savoir qu'ils peuvent causer la mort.

NE JAMAIS UTILISER UN TELEPHONE CELLULAIRE

LORSQU'IL EST BRANCHE A UNE PRISE ELECTRIQUE !

Transférez ce message à tous vos contacts

merci Nays c'est trés instructif

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 13:41
POETESSE

 

Poétesse

 

Poétesse, je suis, je serai et cela jusqu’à ma mort

Les mots m’emportent, dans un monde de sentiments

J’invente quelques fois, d’immenses et tendres décors

Qui me transportent dans un ciel, au soleil couchant.

 

J’exprime ce que mon cœur me dicte, sur mon clavier

Mais j’avoue qu’ils pourraient servir, aux amoureux

Qui n’ont pas la chance comme moi, de pouvoir jongler

Avec les mots transcrits, qui font parfois, des pas de deux.

 

Mon esprit s’apaise, quand mes mains pianotent très vite

Il suffit d’un mot, qui du plus profond de moi, jaillisse

Des pensées mitigées, que souvent dans la vie, j’évite

C’est alors que je savoure l’instant, comme un délice.

 

Mon âme m’insuffle la tendresse nécessaire, pour vivre

Je ressens sa chaleur qui m’enveloppe, avec amour

Alors si de temps à autre, je m’entrouvre tel un livre

Je n’ai que mes mots en héritage, sur mon parcours.

Je dédie mes poèmes aux ami(e)s, à ceux que j’aime

Sans personnifier, à moins de le spécifier dans ce cas

Je ne sais qu'écrire, en évasion extrême, mes poèmes

Que j’offre simplement, à celle ou celui qui les voudra.

 

Poème trés ancien retrouvé je n'ai pas la date

 

POETESSE
Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
25 juillet 2017 2 25 /07 /juillet /2017 13:00
FERME DOUCEMENT TES YEUX

 

 

Ferme doucement les yeux

sur ton enfance et tes blessures

ne succombe plus à la démesure

oublie le passé....qui t'a presque tuée

 

met ta souffrance au feu

oublies tes idoles et tes dieux

désormais tu dois

prendre soin de ton âme

 

pour toi j'ai arrêté le temps

je te prend dans mes bras

pour te consoler tendrement

recommence à croire en toi

 

redonne vie à ton sourire

et la lumière à ton regard

que toute ton âme en respire

ne pense plus jamais à la mort

 

 

ce soir je brise tes chaînes

et doucement je te délivre

c'est à ton tour de vivre

Amitié et amour

 

2006

 

Cela pourrait avoir être écrit pour moi

 


 

 

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 09:42

02021116.gif

 

 

 

 

 

Aimer ne consiste pas à donner, à posséder

A s'imposer à la personne aimée.

Aimer veut dire que l'on accueille,

Sans défense, l'autre qui viens à soi.

En revanche, dans l'amour vrai.

Ont doit avoir la certitude d'être pleinement

Accueilli par le partenaire.

Sans être ni jugé, ni condamné, ni comparé.

Il n'y a plus d'épreuves de force

Entre deux êtres qui s'aiment.

Il y a une sorte d'intelligence

Mutuelle par l'intérieur,

Grâce à laquelle on ne peut plus avoir peur

D’un danger quelconque qui viendrait de l'autre ?

Parce que l'autre se présente à vous sans défense.

 

VOICI QUELLES SONT LES GRANDES CHOSES DE LA VIE À RETENIR:

 

 

L’essentiel : Aimer et être Aimer.

L'important : Apprécier ce que l'on fait.

Un grand don : Consoler

L'objectif idéal : Le progrès.

Le besoin principal : La liberté.

La plus belle image : La paix.

 

 

 

 


REPOSTE DE 2012

 

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 09:21
VOUS, DOULEURS

 

 

 

 

 

 

Toi au creux de moi

Au milieu de mon être fait de soie

Toi maudite douleur 

Tu lapides mon cœur

Toi terrible maladie

Tu détruis ma vie

Tu fais gonfler mes mains

En les paralysant sur ton chemin

Toi indésirable affliction

Tu joues de mes articulations

Ou tu y entres en fusion

Souvent par infiltration

Et comme si cela ne suffisait pas

Tu t'es permise d'inviter à grand pas

Ton ami qui n'aime pas mon corps Détruisant mes anticorps

Et comme la fête et plus folle

Ta grande copine, en fait partie, et farandole

Déréglant mon cycle de sommeil,

ou bien entendu, elle en ri 

Me laissant errer toute mes nuits

Toi qui me mets de mauvaise humeur

Tu dévores tout mon bonheur

Alors qu'il en manque à l'appel

Je prends encore une gamelle

Vous tous, avez transformé ma tristesse

En une laide et délicate faiblesse

J'en ai marre de ces crises

S'il vous plait lâcher prise

Vous avez tous décidé de me faire

souffrir 

Mais franchement ça ne me fait pas rire

Dans ces moments de douleurs intenses Je n’aie plus la force et élégance

Vous avez tous, choisi de me trahir Surtout prenez votre temps

Ma vie est entre vos mains, elle en dépend

Je ne me laisserais pas toujours faire

Toi douleur, sans cœur tu es fière

Ce soir j'ai trop mal,

profitez-en Je n’ai pas le courage,

vous êtes nombreux en dedans

Laissez moi aller me reposer

Fermer les yeux pour un instant de paix

Juste quelques heures pour récupérer Vous me rendez lasse et fatiguée

Alors s'il vous plait douleurs

Promettez moi que demain Vous me rendrez mon bonheur

Pour reprendre, mon chemin

 

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 14:47
ARC EN CIEL

 

 

l'écharpe iris au dessus de ma tête

arc parfait donne un ton de fête

violet, indigo, bleu donnant un ton de fête

jaune, vert, orange,rouge accompagnés

du chant de l'alouette

 

 

Tout se tait devant tant de beauté

le visage levé pour guetter cet instant précieux

le plus averti des peintres ne peut faire mieux

et l'alouette mouette monte, monte vers les cieux

 

 

indéniablement l’harmonie des couleurs

éclaire le paysage et le met en valeur

fait voyager l'esprit dans un monde féerique

les couleurs du prisme offrent un instant magique

 

 

je vous offrirai un arc en ciel pour rappeler notre alliance

à dit Dieu à Noé, Plus de déluge prenez en conscience

en attendant, écharpe ou foi

 

 

nous héritons de l'arc en ciel....ma foi

l'alouette plonge sur la terre, elle sait

l'arc parfait lui a révélé son secret

reposte de 2005

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 09:52
COLÈRE..........

 

La sottise, l'erreur, le péché, la lésine,
Occupent nos esprits et travaillent nos corps,
Et nous alimentons nos aimables remords,
Comme les mendiants nourrissent leur vermine.

Nos péchés sont têtus, nos repentirs sont lâches ;
Nous nous faisons payer grassement nos aveux,
Et nous rentrons gaiement dans le chemin bourbeux,
Croyant par de vils pleurs laver toutes nos taches.

Sur l'oreiller du mal c'est Satan Trismégiste
Qui berce longuement notre esprit enchanté,
Et le riche métal de notre volonté
Est tout vaporisé par ce savant chimiste.

C'est le Diable qui tient les fils qui nous remuent !
Aux objets répugnants nous trouvons des appas ;
Chaque jour vers l'Enfer nous descendons d'un pas,
Sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Ainsi qu'un débauché pauvre qui baise et mange
Le sein martyrisé d'une antique catin,
Nous volons au passage un plaisir clandestin
Que nous pressons bien fort comme une vieille orange.

Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes,
Dans nos cerveaux ribote un peuple de Démons,
Et, quand nous respirons, la Mort dans nos poumons
Descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes.

Si le viol, le poison, le poignard, l'incendie,
N'ont pas encor brodé de leurs plaisants dessins
Le canevas banal de nos piteux destins,
C'est que notre âme, hélas ! n'est pas assez hardie.

Mais parmi les chacals, les panthères, les lices,
Les singes, les scorpions, les vautours, les serpents,
Les monstres glapissants, hurlants, grognants, rampants,
Dans la ménagerie infâme de nos vices,

Il en est un plus laid, plus méchant, plus immonde !
Quoiqu'il ne pousse ni grands gestes ni grands cris,
Il ferait volontiers de la terre un débris
Et dans un bâillement avalerait le monde 
inconnu

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 14:45
Quand il se Tait Tout Parle





J’écoute le silence,
Dehors sans aucun vent
C’est le temps qui balance
Un air doux à croquer!
Ce va-et-vient cadence
Une vie déréglée!

Je respire les parfums
D'une herbe ou d'une fleur
Embrassant mes narines,
D’où j’exprime en secret
Les essences suspendues
Qui m’enivrent de sucs!

Le silence piétine
Reste sur même place
Et je me sens « groggy »
Il ne cesse de parler :
« Regarde, vois, entends »!
Coure le temps plein charme
Qu’une pluie de regards
Arrêtés sur l’instant!
Je profite du moment
Il n’est pas temps latent !

Soudain fleurit l’image
Au présent de surprise
Où le cœur, l’Âme ensemble
Fuient tous bruits du silence
Passe un précieux temps!

Tout en veille se révèle
Tout dort mais tout jouit
A la grâce de l’écoute*
Fait écho avec moi!

L'Anima en émoi!

Cette troisième oreille
Entend le silencieux,
Pieu pavillon suit l’ange
Lui seul en l’Âme cause!

Silence, écoutez "chutt"
Je ne fais que passer!
Un Ange s'est posé
Je prends son envolée!



Polymnie2, 

bientôt 25 ans qu'il n'est plus, ne l'oublions pas

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 13:46
UN MARIAGE POUR TOUJOURS

 

Notre union est faite d' amour

Mon anneau mis au doigt

Ce symbole rien qu' à toi

Le mariage de ma vie

Tant t 'aimer et dire : oui

Une journée à ton coeur

Pleine de promesses et de

Douceurs, un mariage rien

Qu' à nous et pour nous

Et des autres on s' en fou

Notre amour avant tout

Au diable les jaloux

Un mariage sans aucun détour

Qui promet de beaux vieux jours

Nos deux âmes sous le même toit

1994

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 09:30
AIMER ENCORE UNE FOIS

.Croire
Ne pas confondre
Croire encore au monde
Ne pas pleurer
Ne pas crier
Ne pas mourir

Écrire
Écrire la tendresse
Chanter l’amitié
Éviter les mots qui blessent
Contourner la pitié

Aimer
Aimer sans tricher, sans jouer
Aimer sans vouloir posséder
De l’autre, le temps, les idées.
Donner son amour sans compter.
Aimer sans poser de questions,
Aimer sans jalousie, ni soupçon.
Retrouver ses vingt ans, sourire,
Au détour d’un regard, d’un rire.
Prendre le risque de souffrir,
S’abandonner sans réfléchir.
Oser dire je t’aime
Et l’écrire en poèmes,
Mais, avant de partir,
Aimer, encore une fois,
Aimer…pour la dernière fois

 

MAGALIE copyright

2012

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article

Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact