Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 12:20

Ce ne sont pas des  photos mais des peintures extraordinaire faite par une peintre que l'on peut applaudir tant sont travail est grand et beau

elle s'appelle Anna Consenko

EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
EXTRAORDINAIRE DE VERITE
Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 13:10
blagounette
Papy, son petit-fils ….. et Internet !

Cruel...et tellement possible dans l'air du temps...

Le grand-père a enfin acheté un ordinateur portable et se débrouille pas trop mal avec les courriels.

Alors il reçoit un mail de Théo, son petit-fils de 15 ans : « Bonjour Grand-père, tu vas bien? C'est trop Top qu'on peut échanger par courriel maintenant!

Je n'aurai plus besoin de venir chez toi pour avoir de tes nouvelles!

Pour mon argent de poche, tu sais, tu peux me le virer à mon compte jeune : BE77 1 002791 38. Facile non? » Théo qui t'aime

Et Grand-père répond:

Cher Théo, tout va bien. J'ai acheté le vieux scanner d’un copain.

Alors je scannerai un billet de 20 € que je t'enverrai par mail et quand tu auras un peu de temps tu pourras venir chercher l'original ».

Signé "Ton Grand-père virtuel"

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 12:51
Alors que notre pays se bat au niveau international contre l’impunité, il permet aux auteurs de génocide, aux criminels contre l'humanité et aux criminels de guerre d’en bénéficier sur son sol.
Les bourreaux peuvent alors vivre tranquillement loin du pays où ils ont commis leurs crimes. La compétence universelle est un des moyens d’empêcher cela. Elle permet de les juger, peu importe leur nationalité et celle de leurs victimes, peu importe le lieu où leurs crimes ont été commis.
Nous nous mobilisons pour que la France applique cette compétence universelle.
Nous luttons pour que les pires criminels soient jugés et punis partout dans le monde.


CONTRE L'IMPUNITÉ EN FRANCE : SIGNEZ NOTRE PÉTITION

Monsieur le Premier ministre,

Tant qu’elle n’aura pas modifié sa loi conformément aux promesses du candidat François Hollande en 2012, la France sera une destination attractive pour les criminels de guerre, criminels contre l’humanité et génocidaires. Notre droit protège ces personnes qui peuvent venir librement séjourner sur notre territoire sans être inquiétées par la justice. La France leur assure en effet l’impunité, en totale contradiction avec nos engagements internationaux. Si, à l’initiative de Robert Badinter, la loi du 9 août 2010 permet théoriquement de les poursuivre au nom de la compétence universelle de nos tribunaux face à l’extrême gravité de ces crimes, le Parlement a dans le même temps subordonné l’exercice de cette compétence universelle à des conditions si restrictives qu’il en a rendu la mise en œuvre pratiquement impossible.

Une proposition de loi visant à lever ces conditions restrictives a été adoptée par le Sénat, en février 2013. Il est aujourd’hui urgent que ce texte soit inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale, mais aussi amendé par les députés. En effet, le Sénat a réintroduit dans cette proposition de loi l’une des principales restrictions qu’elle visait à lever, à savoir l’impossibilité faite aux victimes de déclencher les poursuites en déposant plainte avec constitution de partie civile – droit pourtant reconnu à toute victime du moindre vol de bicyclette et profondément ancré dans la tradition pénale française. Ainsi, pour les crimes les plus graves qui menacent la paix, la sécurité et le bien-être du monde, la loi de 2010 donne au Parquet le monopole de l’engagement des poursuites.

L’Assemblée nationale doit pouvoir se prononcer sur cette situation inacceptable. Il est indispensable pour cela que le gouvernement inscrive l’examen de cette proposition de loi à son ordre du jour. Avec Amnesty International France, je vous prie instamment de bien vouloir agir en ce sens.

En vous remerciant de l’attention que vous voudrez bien porter à ma démarche, je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de ma haute considération.

pour signer la pétition allez sur Amnesty internationale.

Merci de votre aide

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 14:12

KENAVO C'EST TROP BEAU

Mettez le son et vous allez vous régaler ! …. de la nostalgie . de belles vues….

http://www.youtube.com/embed/xihG1ocEbhE?rel=0

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 13:31

Prestation d’un groupe de danseurs hongrois. Des silhouettes qui expriment avec émotion les sentiments humains : amour, compassion, joie, tristesse à la perte d’un être cher.

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 14:51
images superbes
images superbes

Le photographe britannique Rob Dickinson a pu capturer ces images absolument renversantes de la Voie lactée, depuis les cieux de la Nouvelle-Zélande

aurores boréales splendides
aurores boréales splendides
aurores boréales splendides
aurores boréales splendides
aurores boréales splendides
aurores boréales splendides
aurores boréales splendides
Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 14:08

Cet article est reposté depuis MA CHIENNE DE VIE.

Repost 1
Published by LADY MARIANNE - dans DEFIS ECRITURES JB
commenter cet article
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 13:47
Quel est ton nom Mère ?

Je t'entends me parler du passé que j’ai fuis

De ce temps ou tu aurais du être à mes côtés

Je te regarde avec ta bouche remplie haine

De jalousie quand mon père me protégeait !

Je cauchemarde ! Le passé est-il revenu ?

Je me défends avec ma voix de petite fille.

Mais tes mots acérés me désarment

Je ne t’ai pas voulu dis tu, mais moi,

Qu’ai-je fait ? Je n’ai pas demandé à naître

Quelle violence ! Jamais je m’y ferai.

Ils font de moi, ta fille, une mauvaise femme.

Je t'écoute vider ton fiel et j'attends.

Tu sais que je suis grande maintenant ?

La joie pointe son nez, je suis l'adolescente

Qui pour se sentir libre s’exprimait par le chant !

J'entends mon cœur qui bat la chamade

Je revois le temps ou tu pouvais encore me faire souffrir

Ta voix, je refuse de l’entendre ; part ! J’ai eu si mal par toi.

Les cicatrices du cœur se ferment très lentement.

Toujours quand je suis seule, tu refais surface

Et si possible la nuit quand mes défenses lâchent.

Le passé s’est enfuit je n’ai plus peur de toi !

Comment vis tu sachant cela ! Et si c’était ton enfant

Toi qui ne bouges pas le petit doigt alors que j’ai perdu le mien

Un enfant devenu grand ! Mais mon enfant ! Mon bébé !

Jamais depuis 20 ans tu ne m’as dit un mot sachant qu’il était

Condamné à souffrir et mourir et cela dame mère depuis 20 ans !

Sachant que c’était de ta faute s’il avait cela, non je ne me tairais pas !

Alain lui a servi de père pendant plus de 9 ans, l’autre, le géniteur

Depuis trente ans, aujourd’hui ! Tiens quelle coïncidence !

N’a pas levé le petit doigt, avant, pendant, et maintenant après !

Ne se souciant pas du devenir du fils qu’il m’a fait par violence

Oui maintenant je peux l’écrire, François n’en saura rien

S’il avait su, il aurait corrigé ce père violeur, et pris sur lui

Toutes mes douleurs, de mère et de femme, mais toi es tu une mère ?

Mon mari arrive en me tendant les bras.

Avec lui je revis, à ses côtés j’oublie.

L’amour n’est pas un devoir mère, c’est une magie!

IL est entré dans ma vie je n’ai pas l’intention de le laisser partir

Assez écrit, maintenant, j’ai l’amour de mon mari, il est là lui !

Je n’oublie pas mon enfant, mais toi je vais y arriver,

La, ça y est, je t’ai presque oubliée.

17 juin 2007

copyright

Repost 0
Published by Camille - dans Poèmes fragilité
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 14:45
Va mon enfant

Va mon enfant déplie tes douces ailes

Puisque la vie ici ne te veux pas

Envoles-toi vers ce grand ciel

Et tant pis si mes yeux me piquent

Tu as bien assez souffert ici bas.

Envoles-toi vers l'au-delà

Là ou la douleur n’existe pas

Même si cette douloureuse absence

Restera pour moi ici souffrance

Tu seras toujours au fond de moi.

Dans le creux de mon cœur tu dormiras

Et dans mes heures de grand combats

Ta douce présence me réchauffera

Va mon petit ange, va

Ne te retiens pas pour moi !

Je resterai debout, ne t'inquiète pas

Je garderai ton anniversaire pour moi,

Le bonheur de t’avoir prés de moi

Est dans mon cœur à jamais et pour toujours

Je saurai ce que signifie le mot: Amour

Ta maman qui t’aime

févr 2003

copyright

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 13:41

Voilà plus de huit ma vie a basculée

Entre ces maux je me sens enfermée

Combien de larmes en fait, depuis ont ruisselé-es

Sur ce visage joyeux quelque fois ravagé. !

Je vis l’instant présent, le passé derrière moi

Et j’en oublie la vie avec sa part de joie

Sachant qu’a mon réveil tu seras là demain

je fais dormir mes yeux au petit matin !

J’avais encore tant de chose à faire dans ma vie

Et ces années qui ont fait disparaître mes ami(e)s ?

La santé vous dirais-je, est un véritable cadeau !

J’ai appris à me battre avec mes nombreux maux

Sur la fenêtre de mon cœur, j’ai tiré les rideaux.

Et toi mon mari tu es … , je ne trouve pas les mots,

Si tu n’étais pas là, présent, prenant sur ton repos,

Courant de tous cotés pour adoucir mes maux.

!Fibro qu’as-tu fait de ma vie ? Tu t’invites en moi sans demander l’accès,

Tu es arrivé comme un coup de mistral, balayant tout sur son passage

Ne prenant pas en compte ma vie, mes désirs, et surtout mon mariage !

Tu me donne des maux que je ne peux décrire, maintenant tu es bien installé ?

Ce dont j’ai le plus peur, c’est de toi, mon aimé qui aime la beauté ;

Et si cette beauté tout comme une sirène te prenne dans ses filets,

Qu’en plus elle te fasse rire, à t’en faire oublier les promesses échangées !

A quoi bon me battre seule, pour qui ? pour quoi ?

Mais que je te rassure, je m’en irais alors sur la pointe des pieds

2006

copyright

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article

Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact