Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 13:51
  • ARNAQUE
  • ESCROQUERIE

Attention à l'arnaque des appels en absence

Par Yousra Hallak Le 27 octobre 2015 à 12h21 - Mis à jour le 27 octobre 2015 à 13h15

Le numéro s'affiche sans vous laisser le temps de décrocher… Ne rappelez jamais, ça risque sinon de vous coûter cher.

© Fotolia

Le téléphone sonne et c'est un numéro inconnu. Celui-ci appel tellement vite qu'on n'a même pas le temps de décrocher, alors on fait l'inventaire des hypothèses : une réponse à votre demande de stage, un ami en panne ou un accident, alors on rappel... Le piège !

Parfois même, vous retrouvez un message vous disant avoir gagné un bon d'achat de 1000 €...

Ne rappelez surtout pas, car cet appel sera surtaxé. L'interlocuteur fera son maximum pour vous garder le plus longtemps et gagner le plus d'argent grâce au numéro surtaxé.

Sur son site officiel, la police nationale met en garde contre l'arnaque à l'appel en absence, appelée « ping call ». Ces appels commençant par 0800 étaient jusque-là identifiables, mais les escrocs ont amélioré leurs techniques et appellent désormais avec des numéros commençant par 01,04... des numéros qui ne soulèvent pas d'inquiétude.

Que faire ? Si vous recevez un appel de ce type, ne recontactez pas et signalez de suite le numéro en envoyant un SMS au 33 700 avec le message « spam vocal » suivi du numéro en question. C'est une plateforme de signalement gratuite mise en place afin de lutter contre ces arnaques.

Si jamais vous avez été victime de cette escroquerie, contacter le numéro Info escroquerie : 0811 02 02 17.

Voir les commentaires

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 04:51
TOI L ETRANGER

Toi l'étranger je te comprend en ta mélancolie

le mal de ton pays nul ne peux en guérir

ton beau soleil hélas ne pouvait te nourrir

il t'a fallu quitter ta province jolie

En ce début de siècle où naquit la folie

tu vis ton horizon lentement s'assombrir

tes espoirs pour demain tu les voyaient mourir

et tu dis un matin : Adieu mon beau pays

passer les frontières ce fut pour toi

loin des espoirs fusillés

l'amour d'un beau terroir et puis....la liberté

ce pays c'est la France, terre de liberté

espère, toi l'étranger les horreurs oublier

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 14:24
LE VIEUX SAPIN
ce vieux sapin tout droit veiné comme du marbre
grimpait vers le ciel portait un front altier
un fameux violon se cachait dans cet arbre
comment le savez vous bûcherons et luthiers ?
Capuçon mon ami quelle âme fzis- tu vivre :
Tchaïkovski, Saint-sens Beethoven le géant ?
Vibrato que l'on aime et combien nous enivre
ö! Princes oubliés que tu sors du néant !
Chefs d’œuvres de crémone où vibrent 4 cordes
qui donc guide ta main lorsque tu tiens l'archet
tu donnes le la quand l'orchestre s'accorde
quand Strauss fait de l'ombre aux fifres de Bizet
souffrance aux long sanglots au destin du soliste
entre rêve et fantôme, ou Brahms ou Massenet
virtuose en maître, artiste, idéaliste
agilité des doigts, souplesses du poignet
Le velours de Thaîs, les danses villageoises
Dvorak enfant de Prague et son monde nouveau
Delibes, Smetana, rives de la Molda
Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 14:09
AU SON DU VIOLON

ce vieux sapin tout droit veiné comme du marbre

grimpait vers le ciel portait un front altier

un fameux violon se cachait dans cet arbre

comment le savez vous bûcherons et luthiers ?

Capuçon mon ami quelle âme fzis- tu vivre :

Tchaïkovski, Saint-sens Beethoven le géant ?

Vibrato que l'on aime et combien nous enivre

ö! Princes oubliés que tu sors du néant !

Chefs d’œuvres de crémone où vibrent 4 cordes

qui donc guide ta main lorsque tu tiens l'archet

tu donnes le la quand l'orchestre s'accorde

quand Strauss fait de l'ombre aux fifres de Bizet

souffrance aux long sanglots au destin du soliste

entre rêve et fantôme, ou Brahms ou Massenet

virtuose en maître, artiste, idéaliste

agilité des doigts, souplesses du poignet

Le velours de Thaîs, les danses villageoises

Dvorak enfant de Prague et son monde nouveau

Delibes, Smetana, rives de la Molda

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 13:26
*~*~*Le vieux charpentier...*~*~*

Un vieux charpentier s'apprêtait à prendre sa retraite.
Il dit à son patron et client (il travaillait sous contrat) qu'il
souhaitait abandonner la construction et se consacrer à sa famille.
Sa petite retraite lui permettait de vivre agréablement, à
condition de faire attention.

Son patron et client fut désolé de voir un si bon travailleur
le quitter et lui demanda, comme un service personnel, s'il
pouvait construire une dernière maison.

Le charpentier répondit oui, mais on pouvait voir que le coeur
n'y était plus. Il utilisait des matériaux inférieurs et les finitions
laissaient à désirer. Dommage de finir sa carrière de cette façon!

Lorsque le charpentier finit son travail et que le constructeur
vint pour inspecter la maison, il remit la clef de la porte
principale à son employé. "Cette maison est à toi", dit-il,
"en reconnaissance pour toutes ces années de bonne collaboration".

Quel choc! Quelle honte! Si seulement il avait su qu'il
construisait une maison qu'il allait lui-même habiter...
il l'aurait faite bien différemment. Il allait devoir vivre dans
la maison qu'il avait construite sans amour.

Il en va de même pour nous tous
Nous construisons trop souvent nos vies de manière distraite,
sans amour. Pour certaines choses importantes nous ne donnons
pas le meilleur de nous-mêmes.

Ensuite nous sommes choqués de nous rendre compte
que nous avons à vivre dans la maison que nous avons construite.

Si nous y avions pensé plus tôt, nous l'aurions construite différemment.

Pensez à vous comme à un charpentier. Pensez à votre maison.
A chaque fois que vous donnez un coup de marteau,
plantez un clou, érigez un mur... construisez avec sagesse.

Il y a de grandes chances pour que ce soit la seule vie
que vous construirez de cette façon. Même s'il ne vous restait
qu'un seul jour à vivre, ce jour mériterait d'être vécu dans la
plénitude et le respect de vous-même.

Il y a une plaque sur le mur de cette maison imaginaire qui dit
"La vie est un projet que vous bâtissez vous-même".

Qui peut le dire plus clairement? Votre vie d'a
ujourd'hui
est le résultat de vos attitudes et de vos choix passés.
Votre vie de demain sera le résultat des attitudes et des
choix que vous faites... aujourd'hui!

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 13:03

Cet article est reposté depuis Bernieshoot.

Repost 1
Published by Bernieshoot - dans Lecture Tribune Paname
commenter cet article
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 11:45
sourire mais couvrez vous bien

ATTENTION!!!!!!!!

LA GRIPPE RODE!!!!!!!

D'OU L EXPRESSION!!!!! MALADE COMME UN CHIEN

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 11:28
mieux vaut en rire

Sacrée Vieillesse !!

"VIEILLIR" C'EST QUAND...

ta femme dit : "Chéri, montons à notre chambre faire l'amour," et que tu réponds, "Chérie, je ne pourrai pas faire les deux!"


"VIEILLIR" C'EST QUAND...

tes amis te disent que tu as des beaux souliers en crocodile et que tu es pieds nus !


"VIEILLIR" C'EST QUAND...

tu es tout excité devant une belle fille et que ton "pacemaker" ouvre soudainement la porte du garage.

"VIEILLIR" C'EST QUAND...

"passer une belle nuit..." veut dire que t'as pas eu à te lever pour faire pipi.

Conclusion:

Il faut regarder la vie avec humour...de toute façon, on n'en sortira pas vivant !

Jeune ou Vieux ?

Et une petite dernière !

Tout se perd...même au lit...

-"T'avais l’habitude de me tenir la main quand nous étions jeunes".

Le mari lui prend la main, puis tourne le dos et s'endort.

À peine assoupi, il entend sa femme :

-"T'avais aussi l’habitude de m'embrasser."

Un peu irrité, il lui donne un petit bisou sur la joue et se retourne pour dormir.

Quelques minutes plus tard, il entend :

- "Même que, des fois, tu me mordillais le cou."

Exaspéré, le mari repousse les couvertures et se lève brusquement, énervé...

Surprise, la femme lui demande :

- "Mais où est-ce que tu vas ?"

Le mari répond :

- "Chercher mes dents !

NB: si je vous envoie ce message en grand format....

c'est pour vous éviter d'aller chercher vos lunettes!

Repost 0
Published by Camille - dans sourires
commenter cet article
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 13:04

Un homme abat le mur de sa cave. Ce qu’il trouve derrière est incompréhensible.

Certains utilisent leur cave pour stocker des bouteilles de vin ou peut-être des vieux héritages familiaux.

Mais en Turquie, sans le savoir, cet homme avait une ville entière dans sa cave. Elle a été découverte en 1963 à Derinkuyu dans la province du Nevşehir, située en Cappadoce. Une vieille maison était en rénovation. Lors des travaux dans la cave, un mur a été abattu. Derrière, se cachée une chambre dont personne avait connaissance.

Quand les hommes sont rentrés dans cette chambre, ils ont découvert une ville entière !

Ceci marque la découverte de la ville souterraine de Derinkuyu. Depuis, 8 étages de profondeur ont été exposés.

Les niveaux supérieurs sont principalement des salons et des chambres à coucher, mais on découvre bien plus en descendant dans les abîmes : un pressoir à vin, un monastère et même une église sur le dernier niveau.

Il y a également des preuves archéologiques qui suggèrent que l’on y gardait des animaux.

Le fait que des hommes et des animaux y habitaient ensemble sans mourir d’asphyxie témoigne de l’ingéniosité de leur système d’aération. Les archéologues pensent que l’on pouvait y loger environ 20 000 personnes. Il est également admis qu’on n’a découvert qu’un quart du complexe.

Il devrait exister une cinquantaine de villes comme celle-ci en Cappadoce. Derinkuyu est même connectée à la ville souterraine adjacente de Kaymakli par un tunnel de 8 kilomètres.

Une des nombreuses théories sur la raison d’être de Derinkuyu est que cette ville souterraine abritait les chrétiens pendant leur persécution par l’Empire ottoman. Les grandes portes en pierre, présentes dans les tunnels d’accès principaux, soutiennent cette hypothèse.

D’autres archéologues, par contre, pensent que Derinkuyu est bien plus vieux et aurait été construite il y a 4000 ans par les Hittites.

À présent, Derinkuyu est devenue une attraction touristique très populaire.

Quelle que soit l’origine de la ville souterraine, le travail immense que la construction d’un système de tunnels aussi profonds représente est renversant. Si ce mystère confondant, resté latent sous nos pieds pendant des siècles voir des millénaires, a captivé votre imagination, alors partagez cette découverte incroyable avec vos amis.

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 12:54

 



>
> Attaque cyber
> Vous risquez de recevoir un mail nommé "on est tous Paris" qui est diffusé à grande échelle depuis ce WEEK-END.
> Dans ce message une photo de bébé avec un bracelet de naissance où il est écrit "on est tous PARIS" vous invitant à cliquer sur la photo.
> Ce message contient un malware (virus) qui permet de prendre le controle à distance de votre ordinateur et de récupérer toutes vos données et mots de passe.
> Source : service de cyber criminalité du ministère de la défense.
> Donc, envoyez ce message à vos contacts. C'est urgent et ca va très vite, ca circule depuis dimanche.
> La confirmation de cette info a été diffusée sur EUROPE 1 ce matin.
>

  •  
Repost 0
Published by Camille
commenter cet article

Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact